Espace abonné
Mon panier
 

Toutes les actualités pour les professionnels de la Sûreté et de la Sécurité

 

LAPI. Strasbourg s’équipe d’un outil automatisé


Publié le 1 oct. 2019 11:47:00

 

Si les applications Lapi (Lecture automatique de plaques d’immatriculation) sont encore difficiles à déployer, la vidéoverbalisation est de plus en plus utilisée. Un des derniers exemples en date : la ville de Strasbourg.

180 caméras constituent le réseau de vidéoprotection de la ville. Fort de cette installation, les responsables du Sirac (Service de l’information et de la régulation automatique de la circulation) ont testé pendant plusieurs mois une solution entièrement automatisée de vidéoverbalisation.

Les tests ayant été particulièrement concluants, la mise en service officielle a eu lieu au début de l’été.

Après avoir défini plusieurs zones de surveillance et après autorisation préfectorale, les caméras de vidéoprotection in situ pourrons donc faire office de caméras de vidéoverbalisation grâce au logiciel VisiMAX de CASD.

Agent assermenté

Désormais, un agent assermenté dans le Centre de régulation du trafic (Sirac) visionne ainsi les images et repère les automobilistes en infraction. Grâce au module de vidéoverbalisation de VisiMAX, il peut directement établir son PVE. Pas besoin d’une autre saisie, toute la procédure est ensuite automatique : une sauvegarde se génère sur les serveurs et se déploie sur les terminaux des agents. Il suffit alors aux représentants des forces de l’ordre de signer électroniquement ces PV pour qu’ils soient automatiquement transférés à l’Antai (Agence nationale de traitement automatisé des infractions).

Le développement de l’interface et la définition du protocole d’exploitation ont nécessité une collaboration étroite avec l’entreprise IER Indestat qui propose des solutions de PVE (PV électronique).

 

Le 23 septembre, se déroulait, au Théâtre de Paris, la 14ème édition des Trophées de la Sécurité.La soirée qui accueilli plus de 700 professionnels de la sécurité/sûreté, a permis de découvrir les principales innovations du secteur mais aussi de participer et comprendre, au travers des débats et des prises de paroles, tous les enjeux d'un monde passionnant en totale évolution. Ont été récompensés, entre autres :

> Catégorie Sûreté humaine & Sécurité privée

  • Trophée d’or : HUT by Hutchinson, un abri de secours polyvalent, autonome et tout-en-un, dont l’installation rapide (moins de 10 minutes) permet de disposer d’une base de vie mobile, rapidement, avec tout le confort nécessaire : l’éclairage, de quoi s’asseoir, de l’eau, une zone de recharge pour les pc et téléphones portables. Elle permet d'améliorer les conditions de travail et donc la performance des actions en étant au plus proche du terrain.
  • Trophée d’argent : Kateo pour sa plateforme qui centralise toutes les informations liées à la sécurité incendie et la sécurité des bâtiments. Elle intègre les acteurs de la sécurité de l’entreprise, interne ou externe, afin qu'ils mettent à jour les informations. Avec Kateo, recevez de l'information fiable et en temps réel des bâtiments avec les objets connectés.
  • Trophée de bronze : Vauban pour son réseau Vigie qui, avec plus de 400 experts francophones situés en France et à l’international, est l’un des plus grands réseaux de renseignement. Vigie en tant que facilitateur aide les experts à trouver de nouveaux clients et leur apporte des outils et du conseil. Pour être au contact des décideurs, Vigie propose sa communauté en marque « grise ».

> Catégorie Sûreté des entreprises et des infrastructures

  • Trophée d’or : La Barrière Automatique pour Security by Design, la borne crash teste connectée qui permet de se protéger des attaques et apporte d'autres fonctions pour s'insérer facilement dans la ville de demain, pour que la protection ne soit plus au cœur des angoisses, mais laisse place à du lien social faisant disparaitre l'anxiété liée aux zones à risque. 
  • Trophée d’argent : Viparis pour la sécurisation de site évènementiel de grande capacité par systèmes IOT. La solution choisie consiste à déployer sur des bâtiments existant de grande envergure, une solution IOT pour précéder à la sécurisation de nos actifs. Solution qui a également permis le déploiement de systèmes intrusion non filaire sur le réseau Lora One privé et sécurisé par des équipements radio (contact de porte, barrière Infrarouge, radar volumétrique, capteur de température, capteur satisfaction client).
  • Trophée de bronze : Diva Robotics pour son robot patrouiller P-Guard X. Il s’agit d’un robot rondier autonome, capable de sécuriser tout type de site. Intégrant de nombreux capteurs (caméra thermique, Lidar, …) et des technologies uniques de navigation autonome et d’intelligence artificielle, le P-Guard X est capable d'effectuer des rondes pré-définies, des levées de doutes, des détections d'intrusions et alerter en totale autonomie. Son déploiement est simple, rapide, et s'interface facilement avec les dispositifs existants.

> En savoir plus : www.tropheesdelasecurite.fr

 

La société israélienne, spécialiste de la vidéosurveillance, poursuit son développement. « Depuis janvier 2018, date de son arrivée sur le marché français, Provision ISR s’est peu à peu fait une place sur le marché de la vidéosurveillance. Nous avons pour cela fourni beaucoup d’efforts pour mettre en place des partenariats avec des distributeurs spécialisés dans la sécurité comme Integral Système , Netvicom, AACF , Acaupel ou SSI Systèmes. Nous disposons désormais de 21 points de vente en France, précise Pierre Sangouard, directeur général Provision ISR France. Mais nous devons aller plus loin dans le développement de notre réseau et pour nous rapprocher des différents types d’installateurs. Pour cela, nous allons poursuivre notre politique de partenariats avec des professionnels issus d’autres milieux comme celui de l’IT par exemple. »

Provision ISR veut clairement se positionner comme une alternative aux produits chinois. « Je ne crois pas que le moins-disant soit une fatalité, ajoute le directeur général France. Il faut proposer autre chose : des produits de qualité, des services, une politique commerciale claire… La technologie est importante mais n’est pas tout car, globalement, les technologies qui font partie aujourd’hui du paysage de la vidéosurveillance sont comparables entre les différents acteurs du marché mondial. »

Profiter du contexte international ?

On le sait, un certain nombre de géants chinois sont dans le collimateur de nombreux États et administrations. « Il est certain qu’actuellement un certain nombre d’utilisateurs finaux, de distributeurs… se posent des questions et cherchent autre chose en matière de solutions. Le prix, comme je le disais précédemment, n’est plus le seul facteur différenciant. Des offres différentes, à forte valeur ajoutée, ont de plus en plus de légitimité sur le marché. À nous de convaincre », conclut Pierre Sangouard.

> 2 questions à Pierre Sangouard, directeur général de Provision ISR France

Le marché de la vidéosurveillance est très concurrentiel et attire toujours plus de fabricants. Comment peut-on faire la différence face à des offres à très bas coût ?

Il faut évidemment rester compétitif en matière de prix. Mais ce n’est pas le seul moyen. On doit aussi proposer des produits de qualité, intégrant les dernières technologies. Mais ceci est à la portée de beaucoup. La différence se fait sur le service que nous pouvons apporter à nos partenaires et clients : disponibilité des produits, support technique, formation, SAV, etc.

Il faut par ailleurs maîtriser ses canaux de distribution et appliquer une politique commerciale équitable pour tous les partenaires…

> Retrouvez l’intégralité de cet entretien dans PSM 255 (septembre-octobre 2019).

 

Sécurité électronique. Lascaux IV choisit Honeywell


Publié le 17 sept. 2019 10:54:57

 

Pour assurer la sécurité du site et de ses visiteurs, l’exploitant de Lascaux IV, Semitour Périgord, a investi dans une solution de sécurité totalement intégrée.

Le site de Lascaux IV, en France, est la réplique complète de la célèbre grotte ornée et classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco en 1979. Le bâtiment a été inauguré en 2016 et couvre plus de 8 500 m2 dont 6 500 m2 d’espace de visite incluant un musée, un cinéma, plusieurs salles de réunion et d’exposition, une boutique et un restaurant. Afin d’optimiser la détection anti-intrusion, le contrôle d’accès et la vidéosurveillance du site, le conseil départemental de la Dordogne et Semitour Périgord recherchaient une solution qui réponde à des besoins précis. Entre autres :

  • un système de sécurité intégré unique pour gérer le contrôle d’accès, la vidéosurveillance et la détection anti-intrusion ;
  • un système de contrôle d’accès avancé facilitant la gestion de multiples types d’utilisateurs publics et privés ;
  • un système flexible pour partitionner les zones et les sécuriser de manière sélective grâce à des alarmes anti-intrusion ;
  • une sécurité incendie fiable s’intégrant à la décoration de la grotte.

Des contraintes

Par ailleurs, Lascaux IV est un bâtiment vaste et un site d’attractions accueillant un grand nombre de visiteurs. La contrainte la plus importante en termes de sécurité a donc été d’avoir une plateforme unique permettant de gérer à la fois le contrôle d'accès, la vidéosurveillance et la détection anti-intrusion.

Spie, en charge des installation électriques du bâtiment, a proposé la solution Win-Pak d’Honeywell dont la souplesse permet de zoner les détections et de mettre sous alarme anti-intrusion les endroits souhaités dans le bâtiment. Cette solution flexible est conçue pour évoluer selon les besoins de sécurité du site – facilitant l’extension du système sans pour autant changer l’installation pensée au départ. « La flexibilité des systèmes de sécurité de Honeywell a permis de s’adapter aux différentes exigences de chaque typologie du bâtiment. Honeywell s’est remis en question, nous accompagne et nous soutient dans ce projet », explique Emmanuel Martins, responsable technique du Centre international de l’art pariétal de Lascaux.

 

Désenfumage. Bluetek équipe Nigloland


Publié le 17 sept. 2019 10:52:35

 

Le parc de Nigloland, dans l’Aube, doit aussi assurer la sécurité incendie de différents sites, comme l’Eden palais, sa plus récente attraction. Une des contraintes était de trouver une solution qui permette, non seulement d’assurer l’aération naturelle de l’Eden palais mais également le désenfumage. Après étude, le service technique du parc a choisi une solution du Français Bluetek.

Avec l’appui des équipes Asservissement Bluetek, les techniciens du parc ont donc procédé à l’installation du réseau d’asservissement des lanterneaux Bluesteel RPT Electrique qui assurent le désenfumage et l’aération naturelle du bâtiment de plus de 700 m2. L’appareil, prémonté en usine et prêt à recevoir le câble d’alimentation électrique, est livré directement sur chantier pour apporter un réel gain de temps aux poseurs.