Espace abonné
Mon panier
 

Toutes les actualités pour les professionnels de la Sûreté et de la Sécurité

 

Intégration

Securitas acquiert Automatic Alarm


Publié le 9 janv. 2018 15:49:23

 

Automatic Alarm est un intégrateur et un installateur de solutions de sécurité électronique (anti-intrusion, vidéosurveillance, contrôle d'accès…), avec des contrats de maintenance pluriannuels. « Cette acquisition s'inscrit dans la stratégie du groupe d'intégrer la technologie à notre offre de solutions de sécurité. Securitas devient ainsi un acteur significatif de la sécurité électronique et renforce son positionnement de leader sur le marché français », explique Alf Göransson, CEO du groupe Securitas AB.
Securitas France et Automatic Alarm étaient entrées en négociations exclusives en vue d'un rapprochement stratégique à la fin de l’année dernière.

Réelles synergies
« Le but de ce rapprochement est de permettre à Securitas de développer ses solutions de sécurité électronique, ajoute Luc Guilmin, directeur technologique chez Securitas France. Tout en disposant d’un vrai socle technologique qui nous offrira des opportunités pour développer notre portefeuille clients. »

L’objectif de ce rapprochement est donc, pour Securitas, de pouvoir proposer très vite à ces clients une offre intégrant l'humain et la technologie. « Cette opération est importante car Automatic Alarm dispose d’une vraie capacité nationale. Et ils ne sont pas si nombreux dans ce cas. Par ailleurs, nos portefeuilles clients sont assez similaires. Il y a donc de réelles opportunités en matière de synergies pour nos deux sociétés », conclut Luc Guilmin.

Une société en plein développement
Rappelons que l’intégrateur Automatic Alarm est désormais dirigé par Gilles Bonnefoy, PDG depuis le 1er janvier 2014, Laurent Zaffran, DG délégué au commerce et au marketing et Michel D’Onofrio, DG délégué aux systèmes d’information. Une organisation née quand Christophe Dewavrin avait jugé opportun de passer la main.
Depuis, les nouveaux dirigeants d’Automatic Alarm ont marché sur les traces du fondateur pour poursuivre le développement de la société. Pour preuve, l’année dernière, le rachat de Cisdec (2 millions d’euros de CA) en mai 2017. Une opération de croissance externe qui succédait au rachat de MEA Protection en 2015. Aujourd’hui, Automatic Alarm emploie plus de 300 personnes pour un chiffre d’affaires de l’ordre de 40 millions d’euros.

 

Contrôle d’accès

Init Inc. choisit, entre autres, STid


Publié le 9 janv. 2018 15:44:00

 

SmartContactless, distributeur de solutions sans contact, ABS Technology et le Français STid ont été retenus par INIT Innovation in Transportation Inc., fournisseur de systèmes de transport intelligents pour les transports publics, pour concevoir un nouveau système de contrôle d’accès pour ses employés et visiteurs. Grâce à l’expertise de SmartContactless et d’ABS Technology, Init Innovation in Transportation Inc. a installé plusieurs lecteurs Architect Blue de STid sur les portes et points d’accès pour sécuriser son nouveau siège. Les employés et les visiteurs utilisent le système d’identification breveté de STid et peuvent ainsi accéder au bâtiment ou aux entrées sécurisées au sein des locaux sans avoir à sortir leurs smartphones de leur poche ou de leur sac. Jamie Thomas, ingénieur système chez ABS Technology à Virginia Beach (Virginie), a retenu la solution STid Mobile ID pour son caractère innovant : « Ce lecteur Bluetooth est un vrai concentré de technologie. Il est évolutif mais aussi facile à installer et à configurer. »

Retours positifs
Les retours concernant la solution d’accès mobile ont été positifs et Init USA Inc. étudie actuellement les options STid Mobile ID pour attribuer et révoquer à distance les identifiants mobiles des employés et des visiteurs. « STid est vraiment leader du marché avec ses solutions innovantes en lecteurs RFID pour les professionnels soucieux de la sécurité et les utilisateurs finaux », ajoute Robert Gailing, président de SmartContactless, le distributeur de STid aux États-Unis. « Le nouveau lecteur STid Mobile ID offre 5 méthodes d’identification mobile par smartphone avec une distance paramétrable allant jusqu’à 18 m (60 pieds). Ce lecteur est donc adapté à absolument toutes les configurations de contrôle d’accès ! »
Selon le PDG de STid, Vincent Dupart, « cette nouvelle application est le résultat de l’adoption croissante des smartphones qui permettent de marier haute sécurité et facilité d’utilisation. Nous sommes ravis de savoir que les employés et les dirigeants d’Init USA Inc. apprécient notre solution. La possibilité d’utiliser le smartphone pour un contrôle d’accès haute sécurité devient aujourd’hui un critère important, compte tenu de leur adoption généralisée sur le lieu de travail. »

 

Sécurité privée 

Le décret sur l’armement des agents est paru


Publié le 9 janv. 2018 15:40:00

 

Dans le JO du 31 décembre dernier, le ministère de l’Intérieur a publié le décret permettant à certains agents de sécurité privée d’être armés. Ce décret fait suite à la loi du 28 février 2017 qui avait prévu cette évolution, notamment pour accroître la protection de nos concitoyens dans le cadre de la menace et des attentats terroristes sans précédent que connaît notre pays depuis 2015.
Cette évolution réglementaire marque un changement culturel et politique extrêmement significatif pour la sécurité privée, depuis la loi fondatrice du 12 juillet 1983 qui en a reconnu et encadré l’existence.
Pour le Snes, « que le législateur et le ministère de l’Intérieur aient perçu possible de permettre à certains agents de sécurité d’être armés, sous de très fortes garanties d’aptitude professionnelle et de contrôle, montre qu’ils font désormais confiance aux entreprises de sécurité privée. Il n’est plus possible, maintenant, de faire comme si la sécurité privée, ses 6 000 entreprises et ses 170 000 agents ne constituaient pas effectivement la quatrième force de sécurité générale ».


Règles qualitatives
Mais si la très grande majorité des agents de sécurité privée restera non armé : armement tant léthal que non léthal, le SNES «souhaite que le développement de ce marché de niche et de ce qui constitue un nouveau métier de sécurité privée au modèle économique à valider obéisse à des règles qualitatives et tarifaires extrêmement précises et de nature à empêcher tout incident ou dérive. Tout comme les contrôles opérés par les préfets de département et le Conseil national des activités privées de sécurité, la responsabilité des donneurs d’ordre face à cette nouvelle offre sera déterminante : à eux de ne pas sélectionner des prestataires au moins disant et de prendre en compte que la sécurité, notamment privée, est un investissement rentable et non un simple cout à réduire.»

 

Contrôle des véhicules 

Partenariat entre Paxton et Hikvision


Publié le 9 janv. 2018 15:37:58

 

Paxton et Hikvision ont décidé de collaborer pour créer un système de contrôle des entrées des véhicules. Cette collaboration repose sur l'intégration du système de contrôle d'accès en réseau Net2 de Paxton, avec le système de reconnaissance automatique des plaques d'immatriculation (ANPR) de Hikvision, qui permet d'utiliser les plaques d'immatriculation comme des badges afin de passer facilement aux barrières de parking.
Dans un environnement autonome ou à plus grande échelle, cette intégration permet aux nouveaux et anciens systèmes ANPR d'Hikvision d'être utilisés sans encombre avec Net2, afin de contrôler un portail ou une barrière en associant le numéro d'immatriculation de la voiture d'une personne, à ses références d'accès avec carte ou porte-clés en plusieurs formats, qui utilisent l'interface Wiegand. L'utilisateur ne doit donc plus quitter le véhicule pour ouvrir le portail ou la barrière.

Expertises conjointes
Comme l’explique Gareth O'Hara, directeur des ventes chez Paxton : « Notre système de contrôle d'accès Net2, leader sur le marché, repose sur une installation, configuration et exploitation aisées, et Hikvision est une société fi ère d'innover. Nous pensons que cette combinaison de compétences a permis une intégration idéale répondant aux besoins des installateurs. »
Du côté d’Hikvision UK & Irlande, Peter Ma, responsable des ventes, insiste sur le fait que « ce partenariat s'appuie à la fois sur l'expertise et les connaissances d'Hikvision et de Paxton dans leurs domaines respectifs, et les applique dans le cadre d'une solution qui portera notre système ANPR à un nouveau niveau. »

 

A ne pas manquer 

Les 5èmes Universités de la sécurité


Publié le 9 janv. 2018 15:35:16

 

Cette année, du 22 au 23 janvier, l’AN2V propose à tous les acteurs de la sécurité de faire le point, dans le cadre de deux conférences plénières sur des sujets plus que jamais d’actualité. A savoir : « Smart city et Safe City - Quelles nouvelles perspectives ? » et « Comment faire face à l’évolution des nouvelles menaces ? ».

> Participeront à ces deux plénières * :

  • François Baroin, maire de Troyes et président de l’AMF,
  • Caroline Pozmentier-Sportich, adjointe au maire de Marseille, déléguée à la sécurité publique et prévention de la délinquance et vice-Présidente de la Région PACA déléguée aux Relations Internationales,
  • Thierry Delville, délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces,
  • Juan Companie, AMF, chargé de mission auprès du directeur général - Sécurité, prévention de la délinquance et ruralités,
  • Emmanuel François, président Smart Buildings Alliance (SBA),
  • Claude Tarlet, président de l’USP et de la FFSP,
  • Jacques Roujansky, délégué général du CICS,
  • Laurent Rochette, directeur des Opérations Yvelines Numériques,
  • Franck Pavero, directeur général division cyberdéfense & lutte contre la cybercriminalité.

Par ailleurs, dans le cadre de de trois ateliers simultanés, les congressistes pourront approfondir leurs connaissances sur une douzaine de sujets : Internet des objets (IoT) ; la guerre des réseaux hyper connectés, stéganographie, cyber-attaque vidéoprotection, contrôle d’accès, IoT ; le policier municipal connecté 3.0 ; la prise d'image mobile : caméras embarquées, drones, robots... ; comment mettre en oeuvre la très haute résolution ? ; la vidéoprotection intelligente dans les sites sensibles ; la lecture Automatique des Plaques d’Immatriculation (LAPI) ; reconnaissance faciale versus comparaison faciale ; la vidéoprotection intelligente dans les espaces publics ; protéger une école, un collège, un lycée, une université, un site hospitalier…
* Liste non définitive

> Pratique

5èmes Universités de la Sécurité
Du 22 au 23 janvier 2018 - Lyon Espace Tête d’Or
Rémi Fargette, directeur général AN2V
06 28 45 04 27
rf@an2v.org
www.an2v-pixel.com