Espace abonné
Mon panier
 

Toutes les actualités pour les professionnels de la Sûreté et de la Sécurité

 

Sécurité urbaine. Spie équipe Leipzig


Publié le 13 févr. 2019 20:15:00

 

L’année dernière, Spie a mené à bien l’extension du réseau numérique d’alerte de l’agglomération de Leipzig. Ces six nouvelles installations, situées à Naunhof, Borna, Deditzhöhe, Kühnitzsch, Podelwitz et Leipzig, permettent aux centres de secours et aux unités de protection civile d’être alertés plus rapidement en cas d’urgence.

Six nouveaux relais d’alerte

Sur demande de l’agglomération de Leipzig, le réseau numérique d’alerte dédié aux services d’urgence a été placé sous la responsabilité de la régie municipale Rettungsdienst und Brandschutz Landkreis Leipzig. Ce système comprend 3 610 récepteurs mobiles (tels que des pagers) et environ 300 déclencheurs d’alarme. Mais pour atteindre les zones à faible couverture radio, la régie municipale a recours depuis plusieurs années à des dispositifs numériques d’alerte (DAU). Ces derniers sont répartis sur l’ensemble de l’agglomération. Ils permettent de relayer les signaux d’alerte depuis le centre d’opérations de Leipzig vers les services de secours. Ainsi, dans l’optique de toujours améliorer les délais d’intervention, Spie Fleischhauer a été désignée pour installer six nouveaux dispositifs numériques d’alerte fournis par Spie Deutschland & Zentraleuropa.

De la planification à l’intégration

En raison de leur faible couverture radio, six localités pouvant bénéficier de relais d’alerte ont été identifiées par Spie au printemps 2018. Après avoir obtenu les autorisations requises, le Groupe a installé et programmé les nouvelles unités, avant de les intégrer au réseau d’alerte existant. Michael Hartung, directeur de la division ICS (Information & Communication Services) de Spie Deutschland & Zentraleuropa, explique : « Le déploiement des relais numériques d’alerte et de leur support technique est une tâche exigeante. Leur intégration au réseau d’alerte existant doit passer par le biais d’une liaison radio. Peu d’entreprises sont capables de proposer un portefeuille aussi complet de services à partir d’une seule source. »

Une collaboration ancienne

Spie travaillait déjà avec le prédécesseur de la régie municipale, le Rettungszweckverband Grimma. « Dès 1996, nous avons participé à la conception du réseau numérique d’alerte dans le district de Leipzig, puis nous avons déployé les premiers relais numériques d’alerte et poursuivi le développement du réseau, notamment en le faisant évoluer afin de respecter les dernières normes, poursuit Michael Hartung. SPIE a installé la dernière génération de relais numériques d’alerte (DAU ITC 2100) qui, associés à la procédure Express-Alarm, effectuent le cryptage nécessaire des données à la vitesse maximale permise par le réseau. » Avant de conclure : « Les organismes publics qui mettent en place ces systèmes pour de longues périodes attendent de leurs prestataires qu’ils prennent en compte leurs exigences techniques, mais aussi qu’ils soient vigilants sur la durabilité et la sécurité de l’investissement. »

 

Contrôle d’accès. Locken sécurise 17 000 sites de SPN


Publié le 13 févr. 2019 20:13:00

 

Pour sécuriser les accès à ses sites, Scottish Power Energy Networks (SPN), un des acteurs majeurs de la production et distribution d'électricité en Grande-Bretagne, s’est engagé dans un très ambitieux projet de contrôle d’accès jamais réalisé dans le secteur de l’énergie. Dans le cadre de vaste programme, le groupe a retenu la dernière solution de contrôle d’accès Locken, basée sur une clé intelligente.

Celle-ci permettra la sécurisation des infrastructures de distribution d’électricité sur les 17 000 sites exploités par SPN. Il faudra trois ans pour équiper de cylindres électroniques 23 000 points d’accès, empruntés par plus de 1 000 agents.

Ouverture instantanée

La clé électronique Locken sans contact combine les avantages d’une clé mécanique traditionnelle et ceux d’une technologie d’avant-garde puisque la transmission de l’information de la clé au cylindre est effectuée par induction magnétique, et non par contact électrique. Cela permet une ouverture presque instantanée de la serrure, et donne au système une fiabilité parfaite, à l’épreuve de la rouille, de l’usure mécanique ou de la poussière, même pour une installation à l’extérieur puisque la solution est certifiée IP66 à IP69.

La clé électronique comprend un module Bluetooth qui lui permet de communiquer avec le Smartphone de l’utilisateur par l’intermédiaire de l’App, MyLocken. Cela permet d’assurer un contrôle d’accès en temps réel à la fois fin, centralisé et adapté aux besoins de chaque agent. La solution atteint ainsi des niveaux de sécurité habituellement réservés aux systèmes de contrôle d’accès on-line.

Une seule clé

Pour répondre aux configurations d’accès de SPN, Locken déploiera essentiellement des cadenas sécurisés dotés d’un cylindre électronique. Les personnels travaillant sur les infrastructures étendues et complexes de SPN comprenant de multiples points d’accès disposeront d’une seule clé. C’est elle qui fournira au cylindre l’énergie et l’information requise pour l’ouverture.

La composante purement mécanique de cette clé duale rend la solution encore plus flexible, puisqu’elle peut ouvrir des cylindres traditionnels, partout où on souhaite faire coexister les deux types de serrures.

Comme l’explique Catherine Laug, directrice du marketing de Locken, « la solution de contrôle d’accès Locken aide les opérateurs de réseaux de distribution à respecter les normes de sécurité en vigueur dans le secteur. Elle offre un contrôle d’accès simple, souple, efficace, qui peut être intégré dans les logiciels de gestion déjà utilisés par l’entreprise. Elle permet d’améliorer significativement l’efficacité opérationnelle des utilisateurs et de réduire les coûts d’exploitation des entreprises. »

 

Logiciels de sécurité. Azur Soft investit dans l’IA


Publié le 13 févr. 2019 20:11:00

 

L’éditeur de logiciels de sécurité unifié Azur Soft investit de façon majeure en recherche fondamentale sur l’intelligence artificielle et vient de conclure un partenariat sur le long terme avec Inria (Institut national de recherche dédié aux sciences du numérique), pionnier de l’intelligence artificielle en Europe. Cet ambitieux projet va permettre à Azur Soft et à l’Inria de mettre en commun leurs compétences et de créer, ensemble, de nouvelles briques d’IA dédiées à la sécurité des biens et des personnes.

Depuis 2015, grâce à des partenariats avec des entreprises technologiques reconnus dans le traitement des données vidéo, Azur Soft intègre à son offre des composants permettant d’améliorer l’efficacité de la levée de doute vidéo, voire dans certains cas, d’anticiper des évènements en amont de l’alarme.

Composants pas assez efficaces

Néanmoins l’expérience démontre que ces composants ne sont pas suffisamment efficaces dans un environnement disposant de systèmes anti-intrusion complexes alliant des technologies et des flux multiples, générant des faux positifs en nombre très importants (plus de 8 alarmes sur 10 reçues par chaque centre de télésurveillance/assistance restent des « fausses alarmes »).

Cette collaboration permettra notamment d’optimiser l’aide à la décision, et de confirmer la véracité de l’alerte et ainsi de faciliter au maximum les tâches d’exploitation de l’opérateur.

« Nos marchés de sécurité unifiée évoluent rapidement et nous devons continuer à simplifier le traitement des millions d’opérations quotidiennes de nos clients. L’intelligence artificielle est LA brique innovante indispensable pour répondre à ces besoins opérationnels, explique Marc Vaillant, président directeur général d’Azur Soft. Notre association en recherche fondamentale avec Inria, centre de recherche aux compétences et aux résultats indiscutables au niveau européen dans le domaine de l’Intelligence Artificielle est tout à fait originale. C’est une vision commune sur des sujets tels que l’IoT, le bâtiment intelligent ou la ville connectée qui rassemblent Azur Soft et l’Inria et qui posent les bases solides d’un partenariat sur le long terme. »

 

Le fabricant israélien de produits de vidéosurveillance, qui s’est implanté en France début 2018, poursuit son développement de réseau de distribution. Provision-ISR vient en effet de signer un accord avec Intégral Système, spécialisé dans la distribution des produits et services pour les professionnels de la sécurité (vidéo, intrusion, automatisme, verrouillage, contrôle d'accès).

Intégral Système a voulu ces dernières années s’investir dans une démarche de sécurité globale en investissant massivement dans d’autres domaines, et offre ainsi à ses clients des solutions d’interphonie et de contrôle d’accès, en passant par la sécurité incendie mais également la vidéosurveillance. Intégral Système, dont le siège social est basé à Ferrières-en-Brie en région parisienne, offre à Provision-ISR une couverture nationale tout en s’appuyant sur une proximité régionale avec 12 agences réparties dans toute la France.

« En 2015, Intégral Système a décidé d’ouvrir son spectre produit en apportant son savoir-faire dans les prestations au service des installateurs, notamment pour les faire monter en compétence et les assister dans la mise en service des nouvelles technologies », commente Sébastien Lansiaux, Directeur Général Adjoint d’Intégral Système. Au-vu de l’état du marché de la vidéosurveillance, représenté par le diktat de certains industriels, nous avons choisi Provision-ISR pour la clarté d’un partenariat solide, efficace et professionnel mais aussi par la qualité de leur offre qui s’avère indispensable pour s’imposer sur ce marché. »

Distributeurs spécialisés

Crée en 2007, pour répondre à une demande croissante de produits de haute qualité pour couvrir l’ensemble du marché de la vidéosurveillance, Provision-ISR commercialise ses produits via un réseau de distributeurs sur les 5 continents.

Toujours dans cette stratégie de s’appuyer sur un réseau de distributeurs qualifiés, avec cette volonté de s’associer cette fois ci avec un distributeur ayant une couverture nationale, cette signature de partenariat marque une étape importante dans le développement de Provision-ISR France. Ce que confirme Pierre Sangouard, son directeur général : « La signature de ce partenariat avec Intégral Système est conforme à la stratégie de développement de Provision-ISR en apportant un service de proximité à valeur ajoutée à ses clients. »

 

AccesSecurity, salon de la sécurité globale, ouvrira ses portes aux visiteurs à Marseille les 6 et 7 mars prochain. Cette année, cybersécurité, IA et Big Data sont au coeur des serious games et des ateliers organisés durant les deux jours du salon. A savoir : des serious games dédiés aux DSI et aux RSSI (résoudre en un temps donné des énigmes liées à la cybersécurité, décrypter du code pour trouver un mot de passe, trouver des combinaisons binaires pour ouvrir un cadenas…). Lors de ces serious games (inscriptions en ligne ici), les élèves du CESI d'Aix-en-Provence, en cinquième année d’alternance informatique et en formation de manager de la sécurité des SI, mettront à l'épreuve les compétences des professionnels !

Parallèlement, le salon proposera à tous les participants, des ateliers pratiques sur des thèmes allant de l'intelligence artificielle qui protège des cybermenaces à la sécurisation du cloud et des systèmes de sécurité physique et autres dispositifs d’accès aux menaces sophistiquées... 8 Ateliers pratiques aux applications concrètes seront donc développés sur les deux jours de salon par les exposants.

> Mercredi 6 mars

  • 14 h 30 - 15 h 15 - Soliani EMC – Micortest : solutions innovantes de blindage EMC pour la Cybersécurité
  • 15 h 30 - 16 h 15 - Genetec : les systèmes de sécurité physique et les dispositifs comme les caméras ou les lecteurs de cartes de contrôle d’accès sont plus intelligents et plus puissants que jamais. Mais est-ce que ce système de sécurité est vraiment sécurisé ?

> Jeudi 7 mars

  • 9 h 30 - 10 h 15 - Darktrace : IA et réponse autonome, une nouvelle approche pour faire face aux menaces informatiques
  • 10 h 30 - 11 h 15 - Vade Secure : Phishing, spear phishing. Découvrez comment les hackers déjouent votre vigilance
  • 11 h 30 - 12 h 15 - Miel-Cymulate :  simulation de cyberattaques. Pensez et agissez comme un hacker
  • 14 h 30 -15 h 15 - Qualys : vers une nouvelle approche de la sécurité du cloud
  • 15 h 30 - 16 h 15 - Bitdefender : dissection d’une cyberattaque : détection, investigation et réponse
  • 16 h 30 - 17 h 15 - Mailinblack : protéger l’ensemble des données qui transitent par email, un enjeu sociétal déterminant.

> AccesSecurity

Du 6 au 7 mars 2019

Parc Chanot

Rond Point du Prado

13008 Marseille
https://accessecurity.fr/