Espace abonné
Mon panier
 

Toutes les actualités pour les professionnels de la Sûreté et de la Sécurité

 

L’opérateur de téléphonie et spécialiste de la sûreté des entreprises et des collectivités CTV se porte bien. Disposant désormais de cinq agences, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 12,6 millions d’euros, en progression de 6 % par rapport à l’exercice précédent. Avec pour objectif de le doubler dans les cinq ans qui viennent. L’entreprise qui fête ses cinquante ans cette année, profite de la tendance actuelle à l’installation de caméras thermiques sur des sites privés comme publics.

CTV réalise environ 30 % de son CA avec les collectivités. Ainsi, le dernier marché public remporté est celui de Nantes (ville et métropole, 200 sites concernés). Cependant, c’est avec les entreprises privées que CTV réalise la majorité de son activité dédiée à la sûreté. Parmi ses références : Sodebo, Cointreau, Scania Angers ou encore la Laiterie de Montaigu.

« Cette année, nous venons d’élargir notre offre avec le référencement de caméras thermiques. Nous avons référencé une gamme performante à prix compétitifs, ce qui correspond bien à la démocratisation en cours. Les demandes sont en progression de 30 % en 12 mois, et proviennent de tout type d’organisations quel que soit leur domaine d’activité et dimension », explique Bernard Boucard, directeur commercial sûreté.

 

Sur le thème de la confiance en matière de sécurité et de sûreté, le CDSE LAB, laboratoire d’idées du Club des Directeurs de Sécurité et de Sûreté des Entreprises, a réuni plus de 500 décideurs lors de la deuxième édition de L’Odyssée CDSE Lab, en partenariat avec Thales et ESCP Europe.

Pendant une heure et demie, plus de 500 décideurs ont découvert les projets et innovations d’une quinzaine de startups françaises et européennes ayant de potentielles applications en sécurité-sûreté : Effency, HCorpo, Heropolis, Immersion 4, Marmelade, OVH, Sindup, TalentCoin, Ugosafe, ValYooTrust (pas trouvé lien) ou encore Veesion .

Les participants ont pu apprendre à développer de nouveaux réflexes pour faire face à des problématiques désormais quotidiennes – de la gestion de l’identité en ligne aux enjeux de la blockchain et aux risques liés aux fake news – et pouvant altérer leur confiance dans les nouvelles technologies.

Laurent Nuñez, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur et invité d’honneur du CDSE Lab : « J’ai pu voir ici un certain nombre de dispositifs qui permettent d’offrir à la fois des possibilités d’investigation et des techniques de protection renforcée au profit des entreprises et des administrations. Cela fait partie de la réflexion globale que nous menons pour mieux assurer la protection de nos concitoyens. »

 

Le fabricant israélien de produits de vidéosurveillance, qui s’est implanté en France début 2018, annonce son partenariat avec Netvicom, un grossiste à valeur ajoutée, spécialiste de la vidéo sur IP.

Netvicom, un distributeur se positionnant initialement sur le marché de L’IT au niveau national, n’a cessé de se développer dans la distribution de solutions de sécurité électronique : vidéosurveillance, serveur, contrôle d’accès et intrusion.

Pour Provision-ISR, ce nouveau partenariat avec un distributeur emblématique de solutions réseau IP vient donc élargir son réseau de revendeurs, venant principalement de la sécurité incendie (ACCF, Acaupel, SSI Systèmes du groupe GTC) ou encore tout dernièrement, spécialisé dans les équipements de sécurité globale (Intégral Système), et lui offrira de nouvelles perspectives de développement. « Cet accord va permettre à Provision-ISR de compléter sa présence géographique sur le territoire, de renforcer les services de proximité aux installateurs et d'adresser son offre technologique à de nouveaux marchés verticaux industriels », explique Pierre Sangouard, DG de Provision-ISR France.

Provision-ISR pour faire la différence

Présent et reconnu sur le marché depuis plus d’une dizaine d’années, Netvicom souhaitait améliorer son offre et se démarquer sur le marché de la distribution. « Provision-ISR propose une gamme complète de produits de vidéosurveillance analogique AHD (4-en-1) et IP, de logiciels ainsi qu’une large gamme d’accessoires, ce qui va nous permettre de compléter notre catalogue, et de mieux répondre aux attentes de nos clients les plus exigeants. La mise en situation des produits Provision-ISR nous a permis de constater leurs performances et leur flexibilité pour s’adapter aux différentes contraintes du terrain. Le système d’exploitation Ossia est très intuitif, ce qui permet une prise en main très rapide », explique Stéphane Napas, directeur général de Netvicom. Avant de conclure : « Avec ce nouveau partenariat, nous allons ainsi pouvoir nous démarquer et proposer des solutions alternatives dans les différents projets pour lesquels nous sommes consultés. »

 

Incendie. Commande d’1 million d’euros pour SVF


Publié le 3 juil. 2019 16:21:18

 

SVF va assurer la fourniture et la maintenance de menuiseries vitrées résistantes au feu de l’Archipel, le futur siège de Vinci, au cœur du nouveau quartier des Groues, à Nanterre.

Ce projet architectural est constitué de plusieurs « îles » formées de 5 bâtiments et rassemblera sur un même site près de 4 000 collaborateurs.

Fabricant de menuiseries vitrées résistantes au feu alliant design et efficacité, SVF a été choisie par Vinci pour participer à ce chantier d’envergure. La filiale de CLF Satrem fournira et installera dans le complexe immobilier plus d’une centaine d’ouvrages vitrés résistants au feu en aluminium thermolaqué ou en acier inoxydable des gammes Aluprotec et Acierflam. Montant du contrat : près d’1 million d’euros.

Etudes 3D

Cloisons bord à bord, mais aussi portes simple action et portes va-et-vient accompagnées de châssis fixes latéraux résistant jusqu’à 2 heures (EI120), SVF a sélectionné des menuiseries présentant un degré de résistance au feu allant de 30 minutes à 2 heures selon leur zone d’installation et conformément à la règlementation en vigueur pour limiter la propagation du feu et des fumées à travers la construction.

Les lieux bénéficieront d’une grande luminosité grâce aux cloisonnements vitrés développés par SVF. L’ensemble des vitrages sera assorti d’une haute performance acoustique afin d’atténuer le niveau sonore des espaces de travail.

Les études seront intégralement modélisées dans une maquette numérique 3D répondant ainsi aux exigences du BIM. L’installation des ouvrages débutera au deuxième semestre 2019 pour s’achever fin 2020.

 

Afin d’acquérir des dispositifs anti-intrusion, certains Clamartois pourront profiter d’une subvention votée par le Conseil municipal de la ville. Cette aide s’adresse aux personnes non dotées d’un tel dispositif (les commerçants et entreprises bénéficiant déjà d’une aide à l’installation d’alarme anti-agression correspondant à leurs besoins spécifiques), propriétaires occupants ou locataires.

L’aide serait de 50 % du coût du dispositif et limitée à un montant maximum de 400 euros. Elle pourrait être obtenue sur présentation de la facture d’un vendeur ou d’un installateur agréé, que l’installation soit effectuée par le vendeur ou le demandeur, de moins de six mois et postérieure à la date de création du dispositif.

80 % des cambriolages évitables

Comme l’indique Jean-Didier Berger, maire de Clamart : « Un cambriolage est toujours un traumatisme à la fois par la violation de l’espace privé qu’il induit, et à la perte d’objets ou de valeurs que subissent les victimes alors que plus de 80 % des cambriolages pourraient être évités par le déclenchement d’une alarme sonore. »

Cette mesure vise donc à renforcer la protection des biens et des personnes de nos concitoyens. « Elle s’inscrit dans la continuité de nos actions en faveur de leur sécurité (création d’une police municipale, système de vidéo protection, etc.) », conclut le maire de Clamart.