Toute l'actualité de la Sûreté et de la Sécurité

Actualités

Sûrete - Sécurité 13 avr. 2022 11:16:56

Massy déploie l’IA de XXII

Pour accélérer son développement en matière d’intelligence artificielle appliquée à la « smart city », la ville de Massy (50 000 habitants) utilise depuis 2021 l’analyse vidéo et l’IA de XXII dans le cadre de ses activités de sécurisation de l’espace public et de maintien de l’ordre.

Régis Lebeaupin, responsable de projet vidéo protection de la ville de Massy, qui a mis en place un Centre de supervision urbain (CSU) dès 2001, explique : « La question de la sécurité est devenue un enjeu majeur dans nos villes. Dans le continuum de sécurité, les villes prennent leur part, avec souvent le déploiement de la vidéoprotection. Nous avons saisi l’opportunité d’un outil aussi performant pour des usages non-sécuritaires, capable d’exploiter les données analysées et issues de notre réseau de vidéoprotection. Au-delà d’injecter de l'intelligence dans la ville, son ambition est également de permettre plus d’interconnexion entre les différents services et d’adapter les moyens humains en fonction de données tangibles et éclairantes. »

Budgets videoprotection en augmentation

Parce que la ville a compris que la vidéoprotection est un outil de politique de proximité et d’information, les budgets de la ville ont fortement augmenté ces trois dernières années. Avec un parc de 208 caméras installées, le temps de réaction d’un opérateur à une anormalité est décisif pour épauler les équipes d’intervention. De plus, l’augmentation de la taille du parc caméras associés au nombre de scénarios à analyser (dépôts sauvages, stationnement gênant, sens interdit, intrusion, ...) rendent la tâche des opérateurs complexe voire impossible sans recours à l’analyse vidéo en temps réel. C’est pourquoi pour toutes ces raisons que la Massy utilise désormais l’IA de XXII, qui permet aux opérateurs de gagner en efficacité dans leurs missions quotidiennes. Et ce, grâce à une remontée des informations via le VMS en place.

L’IA : outil de politique de proximité

« On parle d’outil de politique de proximité parce qu’il nous permet de répondre concrètement, rapidement et de manière éclairée aux soucis remontés par nos administrés, grâce aux capteurs qui sont optimisés. Et ils ont aujourd'hui clairement conscience des bénéfices “Smart” du triptyque caméras de vidéoprotection, associées à l’IA de XXII et à l'œil humain », ajoute Régis Lebeaupin.

À chaque détection ou analyse pré-paramétrée une alerte est remontée en temps réel dans le VMS pour être qualifiée par l’opérateur qui décide d’envoyer ou non une patrouille pour résoudre l’anomalie détectée. Aujourd’hui la ville de Massy a paramétré son système pour gérer des problèmes récurrents, tels que :

  • dépôts sauvages : grâce à l’intelligence artificielle, les caméras sont capables d’alerter lorsqu’un véhicule stationne sur un emplacement pendant un certain temps pour y déposer des déchets. Les algorithmes détectent dans le lieu si un changement significatif apparaît selon des règles logicielles sur-mesure et une alerte est remontée via le VMS équipé dans le CSU pour prévenir l’opérateur de l’événement. Sur une période d’un mois, ce sont 280 alertes qui ont été remontées.
  • gestion des sens interdits : les algorithmes sont en mesure de détecter et classifier les véhicules empruntant ces sens interdits. Un tracé est réalisé par l’opérateur sur une image extraite du retour caméra pour identifier qu’il s’agit d’une zone interdite. Une fois paramétrée, l’opérateur est en mesure d’activer la compétence et attendre d’être informé lorsqu’un événement se produit. Il peut ainsi informer les équipes d’intervention pour de la prévention ou bien contrôler l’auteur du délit.
  • détection d’intrusion : cela permet de délimiter une zone à ne pas franchir par de tierces personnes. Ainsi dès qu’un individu franchit cette ligne artificielle, une alerte est remontée à l’opérateur pour déterminer s’il s’agit bien d’une intrusion.

Régis Lebeaupin de conclure : « Aujourd’hui, on divise par 4 le temps alloué à l’analyse humaine des vidéos grâce à l’IA ! C’est un vrai gain de temps sur la détection d’anormalité et un vrai plus en matière managériale. Nous tendons à aller vers une salle de commandement disposant d’une présence 24/7 qui mutualisera tous les objets connectés de la ville. En automatisant certaines actions sans valeur ajoutée, nous allons pouvoir libérer le potentiel de nos agents, limiter les pertes de temps, assurer une meilleure qualité des services de la ville et un mieux-être professionnel des agents. »

Sur le même sujet

Vidéo du mois

SO-BEAM, LA NOUVELLE BARRIÈRE INFRAROUGE SORHEA

Annuaire

Trouvez les prestataires de Sûreté et de la Sécurité

S'abonner à la newsletter

Tous les 15 jours, recevez par email toute l'actualité sur la Sûreté et la Sécurité.