Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Déconfinement. L'appel aux pouvoirs publics du CDSE


Publié le 15 avr. 2020 16:32:43

 

Depuis le mardi 17 mars, le CDSE (Club des directeurs de sécurité des entreprises) et ses adhérents sont en première ligne dans cette « guerre » contre le virus et tentent de limiter les conséquences de la crise économique à venir. Dans l’attente d’une sortie d’un confinement prolongé au 11 mai, le CDSE, via un communiqué de presse daté du 9 avril, demande au gouvernement de préciser les conditions nécessaires à la reprise des activités dans les entreprises. À savoir : 

  • Permettre aux entreprises d’identifier les circuits d’approvisionnement robustes et durables en équipements de protection individuelle et en préciser les conditions d’importations/réexportations ;
  • Définir une nomenclature du port des équipements de protection individuelle nécessaires à chaque activité professionnelle (types de masques…) ;
  • Définir et organiser la politique de test sérologique par la médecine du travail ;
  • Définir les nouvelles règles de contrôle sanitaire qui devront accompagner la reprise d’activité (nettoyage, désinfection des locaux, mesures de distanciation au sein de l’entreprise) ;
  • Préciser la doctrine de l’Etat en matière de prise de température à l’entrée des entreprises et des établissements recevant du public. Et accompagner cette mesure d’une évolution du cadre réglementaire afin d’exonérer le donneur d’ordre en cas de « faux positif », à l’instar de ce qui existe déjà à l’égard de tout citoyen ou salarié utilisant un défibrillateur cardiaque.

Le CDSE appelle aussi de ses voeux :

  • Une évolution rapide de certaines réglementations relatives à l’élaboration de plans de continuité d’activité dont quelques-unes se sont récemment avérées inadaptées à l’égard des opérateurs d’importance vitale ;
  • L’accélération des programmes susceptibles de doter la France des technologies souveraines capables de garantir la fluidité et la confidentialité des échanges lorsque le confinement rend indispensable le télétravail.

Mais le CDSE ne se limite pas à cette simple émission de souhaits. Il souhaite contribuer à la réflexion et au travail commun, en liaison avec les ministères de l’Intérieur, de l’Economie, du Travail et de la Santé, pour permettre d’élaborer les conditions de sortie du confinement et la reprise de l’activité économique. Comme le confirme Stéphane Volant (notre photo), son président : « A cause du COVID-19, la question sanitaire est désormais ancrée durablement au coeur du sentiment de sécurité des Français. C’est pourquoi les directeurs de la sécurité et de la sûreté des grandes entreprises du pays se tiennent à la disposition des pouvoirs publics qu’ils connaissent bien, pour tirer toutes les leçons de cette crise et en sortir dans les meilleures conditions. Leur place est aux côtés de l’Etat et des Français, au service du pays et de son économie, pour aider au rebond à venir. »

 

Partager l'article