Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Sécurité physique et électronique. Fichet Group et le continuum sécurité


Publié le 22 janv. 2020 16:07:50

 

Il y a un an, le géant suédois de la sécurité physique et électronique Gunnebo cédait ses filiales françaises, belges et luxembourgeoises au fond d’investissement Open Gate Capital. Fichet Group, né de cette cession par Gunnebo, maîtrise aujourd’hui à 100 % sa filière de production avec deux usines en France.

« La création de ce groupe nous a permis de renforcer le développement et la commercialisation de nos solutions de sûreté pour adresser nos marchés – dont le haut risque – avec une offre parfaitement cohérente, qui s’inscrit pleinement dans le continuum sécurité, explique Jean-Charles Proskuryn, Strategic business developer chez Fichet Group. Notre objectif est de concevoir des dispositifs de protection graduels fondés sur la complémentarité des moyens afin de protéger les personnes ainsi que les biens matériels et immatériels de nos clients. »

L’offre de Fichet va donc aujourd’hui de la protection périphérique des sites jusqu’à la défense des zones les plus sensibles en passant par la protection périmétrique des bâtiments. Elle associe des éléments de sécurité passive (menuiseries de sûreté multirésistantes, coffres-forts, etc.) et de sécurité active pour protéger les infrastructures contre les attaques physiques et cyber.

« Notre offre s’adresse entre autres aux sites à hauts risques, aux OIV, aux institutions régaliennes…, poursuit Jean-Charles Proskuryn. Et sur ces marchés, être français est un véritable atout en matière de souveraineté technologique et informationnelle. »

Une menace protéiforme

Les organisations et entreprises doivent aujourd’hui faire face à des menaces qui n’ont plus grand-chose à voir avec celles qu’elles devaient affronter il y a encore quelques années. Ce que confirme Jean-Charles Proskuryn : « Les entreprises et organisations doivent aujourd’hui s’équiper avec des solutions qui les protègent contre des attaques de plus en plus virulentes et protéiformes dont le risque cyber n’est pas le moindre. C’est pour cela que la double qualification Anssi que nous avons obtenue pour notre système de contrôle d’accès SMI Server est un réel atout. Ceci nous oblige à nous maintenir dans un process d’amélioration continu pour faire évoluer nos systèmes et respecter sur le long terme les critères de confiance définis par l’Anssi. »

  • 2 questions à Jean-Charles Proskuryn, Strategic business developer chez Fichet Group

Il y a maintenant plus d’un an que Fichet Group a été créé. Comment se porte le groupe ?

Nos résultats sont en croissance. Nous avons réalisé 125 millions d’euros de CA l’année dernière et avons pour objectif d’atteindre 128 millions cette année. Nous employons aujourd’hui 850 personnes dont 37 dédiées à la R&D, avons 16 agences en Europe à partir desquelles nos 250 experts et techniciens accompagnent nos clients et partenaires sur le territoire national.

  • Retrouvez l’intégralité de l’entretien dans PSM 257 (janvier-février 2020)
 

Partager l'article