Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Sécurisation des sites. Vitaprotech affiche ses ambitions


Publié le 29 oct. 2019 15:39:00

 

Qu’il s’agisse de protection périmétrique ou de contrôle d’accès, Vitaprotech est devenu, au fil des acquisitions, un groupe qui compte dans le paysage français de la sécurisation des sites professionnels.

 « Aujourd’hui, Vitaprotech est un groupe constitué de 8 entreprises, employant 300 collaborateurs et réalisant 53 millions d’euros de chiffre d’affaires, souligne Eric Thord, son président. Avec nos filiales Sorhea, Eurocloture Security , Videowave, Protech , TIL Technologies , ARD , Vauban Systems et TDSi , nous sommes non seulement présents en France, mais aussi en Belgique, en Angleterre, au Canada, aux Etats-Unis. »

Le développement qu’a connu Vitaprotech ces dernièrs mois s’explique en partie par l’entrée dans son capital, en 2018, d’Eurazeo PME. « Eurazeo s’est donné pour objectif d’accompagner et d’aider les industries à passer du statut de PMI à ETI. Il nous a pour cela fourni des moyens financiers, mais aussi apporté son soutien en matière de gouvernance d’entreprise. Grâce à lui, nous avons pu accélérer notre croissance à l’international et réaliser quelques belles opérations de croissance externe », ajoute le président de Vitaprotech.

Objectif : 100 millions de CA en 2024

Après les reprises, pour la seule année 2019, de Vauban Systems, ARD et TDSi, Vitaprotech veut poursuivre sa croissance. « Nous voulons continuer à nous développer. Non seulement de manière organique mais aussi via une stratégie de croissance externe. Afin de nous renforcer sur des secteurs et des marchés où nous ne sommes pas encore assez présents comme la supervision globale mixant nos technologies à la vidéosurveillance sur le marché de la protection périmétrique ou sur le marché du contrôle d’accès qui est en plein bouleversement », conclut poursuit Eric Thord

> 2 questions à Eric Thord, président de Vitaprotech

  • Vitaprotech a, ces derniers mois, fait preuve d’un gros appétit. Allez-vous poursuivre vos opérations de croissance externe ?

Nous voulons clairement compléter notre portefeuille. Par exemple, il est indéniable que nous devons être plus présents sur le marché de la vidéosurveillance. Pas en tant que fabricant, mais comme apporteur de solutions et plates-formes logicielles qui permettent de gérer, intelligemment, la vidéo. L’exploitation des données est un des grands enjeux de nos métiers. A nous de réfléchir à la meilleure manière de mettre la vidéo à disposition, via un superviseur vidéo natif, du contrôle d’accès ou de l’intrusion.

> Retrouvez l’intégralité de cet entretien dans PSM 256 (novembre-décembre 2019).

 

Partager l'article