Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Industries de la sécurité

Carlyle veut acquérir HGH Systèmes Infrarouges


Publié le 12 juin 2018 14:32:00

 

Le groupe Carlyle est entré en négociations exclusives avec la société HGH Systèmes Infrarouges pour acquérir une participation majoritaire au capital de ce spécialiste en systèmes infrarouges, aux côtés de l’équipe de direction.

« Ce futur partenariat avec Carlyle est une excellente nouvelle pour nos clients. Il permettra au groupe HGH de prendre une autre dimension et d’accélérer son développement à l’international. La présence mondiale de Carlyle ainsi que son expérience et ses réseaux dans les secteurs de l’aéronautique et de la défense, du pétrole et de l'énergie, nous aideront à développer davantage le groupe à l’international et à gagner de nouveaux clients », explique Thierry Campos, CEO de HGH.

Créée en 1982 et ayant son siège à Igny, la société HGH développe et commercialise des systèmes optoélectroniques et infrarouges innovants et des logiciels pour des domaines d’application variés comprenant la surveillance, le contrôle et la métrologie ainsi que la thermographie industrielle. HGH a des clients de premier plan dans différents secteurs et dans plus de quarante pays. HGH propose notamment des solutions haut de gamme pour la surveillance de zones étendues dans les secteurs de la sécurité, de la défense, du pétrole et de l'énergie avec sa gamme de systèmes de détection panoramique Spynel et son logiciel Cyclope.

Forte croissance
Le groupe dispose de deux centres R&D à Igny, en France, en plein cœur de la Vallée de l’Optique et à Santa Barbara, en Californie aux USA. Cyril Bourdarot, Associate Director au sein de l'équipe Carlyle Europe Technology Partners, explique : « HGH a connu une croissance à deux chiffres ses dernières années grâce à sa technologie de pointe et ses logiciels propriétaires reconnus sur différents marchés et son approche centrée sur la satisfaction client. Nous sommes persuadés que la demande pour les technologies et solutions offertes par HGH va continuer de s’accélérer. »