Espace abonné
Mon panier
 

Quoi de neuf ?

  • Johnson Controls : F-500, un extincteur portatif pour feux de batteries lithium-ion Lutte contre le feu / Extincteurs portatifs

    En charge, les batteries lithium-ion les plus simples peuvent déjà générer une surchauffe voire une explosion. Avec les batteries à plusieurs cellules, le risque est encore accru car les cellules voisines peuvent prendre feu et mettre à risque toute la batterie en générant des températures pouvant dépasser 1000°C/1832°F. De plus, des dommages mécaniques ou des sources de chaleur externes peuvent encore accroître le risque d’incendie.
    Pour pallier ces risques, Johnson Controls a développé un nouvel extincteur portatif au sein de sa gamme Isogard : le F-500. Cet extincteur fournit une protection supérieure reposant sur le refroidissement des surfaces surchauffées, la pénétration élevée de l’agent extincteur dans les matériaux inflammables, et l’encapsulation des combustibles liquides et des gaz de fumées potentiellement toxiques.
    En pratique, les extincteurs d’incendie traditionnels qui étouffent la batterie en flammes dans l’objectif de couper l’apport en oxygène pour éviter le rallumage ne donnent pas de résultats satisfaisants. Dans certains cas, une batterie lithium-ion peut elle-même relâcher de l’oxygène en brûlant et l’explosion des cellules peut détruire le boîtier de la batterie sous la force de l’énergie cinétique des gaz déchargés violemment.

    www.isogard.com

    Caractéristiques techniques :

    En coopération avec le Centre de recherche énergétique de Basse-Saxe (EFZN) Goslar, des tests de comportement au feu ont été effectués pendant plusieurs mois sur divers types de batteries lithium-ion pour étudier la propagation du feu, la mesure de la température, et analyser les émissions dans l’air et les eaux usées en éteignant et sans éteindre les batteries en flammes. L’additif d’extinction F-500 (ajouté à hauteur de 2 % à de l’eau) s’est avéré d’une efficacité exceptionnelle.

    Partager