Espace abonné
Mon panier
 

Toutes les actualités pour les professionnels de la Sûreté et de la Sécurité

 

Soirée de Gala pour la sécurité !


Publié le 27 mars 2014 09:45:00

 

Le 18 mars dernier, l'Agora des directeurs de la sécurité organisait son désormais traditionnel gala annuel qui rassemble les directeurs de la sécurité, des experts, et certains fournisseurs. Cette année, l'Agora a accueulli 265 participants dont 192 décideurs métiers (Directeurs de la Sécurité/Sûreté).
En plus des débats organisés autour du thème "Les innovations technologiques adaptées à l'humain : de la gestion des risques numériques à celle des personnes et des biens", cette 3ème édition a été l'occasion de dresser le portrait robot du directeur de la sécurité de demain - via à quizz complété par 148 décideirs métiers. Selon les participants au questionnaire, ce dirigeant du futur a une influence transverse, est proche des métiers, maîtrise les technologies, partage avec ses pairs, est expert stratégique, a une dimension internationale, est membre du Comex et participe à la création de valeur. Le participant qui s’est le plus approché de la réponse plébiscitée par le groupe a été Sylvain Manabre, DSI de l'Agglomération de la Région de Compiègne.

 

C'est assez rare pour être signalé : un Français qui rachète un Américain. C'est ce que vient de réaliser Sorhea, fabricant français de solutions de détection périmétrique d’intrusion pour sites sensibles, qui vient en effet d'acquérir l'américain Protech, basé à Reno dans le Nevada. Protech est spécialisée dans la conception et la fabrication de capteur d’intrusion double technologie en extérieur. Ce rachat va permettre à Sorhea de renforcer sa position de aux Etats-Unis sur le marché des systèmes de sécurité et de détection périmétrique.
Eric Thord, Président du Groupe Sorhea : "La fusion avec Protech renforce notre part de marché aux Etats-Unis, au Canada et sur tout le continent américain en général. La ligne de produits Protech et la technologue de ses capteurs, s’ajoutent aux produits Sorhea pour proposer au marché US une gamme complète de produits haute qualité pour la périmétrie en extérieur ». Pour Larry Thomas, le nouveau directeur des Opérations (COO) de Protech USA : "Cette fusion facilitera également la pénétration des marchés des infrastructures américaines militaires et gouvernementales. Cela permettra également à Protech d’offrir à ses clients existants toute une gamme complémentaire de solutions périmétriques en extérieur”.
Sorhea utilisera le site de fabrication actuel de Protech au Nevada comme base pour offrir le meilleur service possible à ses clients d’Amérique du Nord et d’Amérique latine.

 

Le SVDI qui fédère les professionnels de la sûreté, vidéoprotection et détection incendie, a signé un accord avec l’organisme Récylum en charge de la collecte et du recyclage des lampes et autres équipements électriques et électroniques professionnels. Ce partenariat vise à organiser la collecte et le recyclage des équipements électriques et électroniques que les adhérents du SVDI installent et maintiennent.
Les adhérents du SVDI sont régulièrement confrontés au problème de l'élimination des équipements électriques et électroniques issus des chantiers de maintenance, des SAV ou de leur propre utilisation. Récylum propose désormais aux adhérents du SVDI, d’enlever gratuitement les équipements directement sur site quand le volume le justifie pour en assurer le traitement. Par ailleurs, de façon à permettre aux professionnels détenant des équipements en faible quantité de les éliminer dans des conditions respectueuses de l'environnement, Récylum s'emploie à développer avec divers partenaires des systèmes de collecte de proximité alternatifs tels que la reprise gratuite par les agences des grossistes en matériel électrique. Par cet accord le SVDI s'engage de son côté à faciliter le déploiement de la collecte et à promouvoir la filière auprès de tous ses adhérents.
Ludovic Goeta, directeur général d’ERIS, spécialiste de la détection incendie, adhérent du SVDI : « Nous faisons appel à Récylum depuis 2010 afin d’offrir à nos clients une solution simple de recyclage de leurs déchets. La reprise des équipements électriques est comprise dans nos prestations et peut faire l'objet sur demande de l'émission d'un certificat de collecte sélective afin de garantir une sécurité juridique à nos clients. Les équipements sont centralisés sur notre plate-forme logistique à Vitry sur Seine et font régulièrement l'objet d’enlèvements gratuit par Récylum. Ces déchets sont ensuite recyclés. Nous permettons ainsi le recyclage de plus d’une tonne d’équipements par an depuis 2010, pour atteindre 1,7 tonnes en 2013 ».

 
Nous nous sommes déjà fait l'écho des pratiques douteuses de certains dirigeants d'Ikea en matière de collecte des antécédents judiciaires et policiers de plusieurs centaines de clients du géant de…
 
C'est fait ! Dans le cadre de l’organisation de la filière des industries de la sécurité, le ministère de l'Intérieur vient de créer, par décret, un délégué aux industries de sécurité au ministère de l…