Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Collaborateurs à l'international

Le risque terroriste reste la principale menace


Publié le 20 mars 2018 14:08:24

 

Le CDSE a présenté les résultats de la quatrième édition de son Baromètre Sécurité, en partenariat avec les équipes dédiées à l’Assistance au sein d’Axa Partners France. Cette année encore, le baromètre met encore en évidence le décalage existant entre la perception des risques de la part des dirigeants d’entreprise et les actions concrètement mises en place par les entreprises.

La perception des risques à l’international reste certes élevée mais tend à retrouver le niveau de 2014, avant les attentats de Paris. Cependant, une part non négligeable des dirigeants d’entreprise considère que le niveau de menace va s’aggraver au cours des cinq prochaines années.

Ces dirigeants identifient les risques terroristes comme étant la principale menace pesant sur les salariés en déplacement à l’international, en hausse constante depuis le début du baromètre ; viennent ensuite les risques d’accidents de transport et les risques sanitaires.

Ecart de perception
Pourtant, il existe encore et toujours un écart entre cette perception des risques élevée et la mise en place de procédures de sûreté/sécurité. A titre d’exemple, près d’un dirigeant sur deux ne connaît pas les responsabilités juridiques qui lui incombent lors du déplacement de ses salariés à l’international et moins d’une entreprise sur deux a confié les questions de sécurité à une personne dédiée dans l’entreprise.

Comme l’explique Stéphane Volant, président du CDSE, « dans un contexte où les relais économiques n’ont plus de frontières et où les collaborateurs des entreprises se déplacent de plus en plus facilement, de plus en plus loin, parfois dans des pays considérés à risque, l’entreprise se doit de mettre en place des dispositifs pour assurer la protection de sa ressource la plus précieuse : ses salariés. Dans ce contexte, les directions sûreté/sécurité doivent se positionner comme des « business partners » au sein de leurs entreprises afin d’accompagner l’investissement et les stratégies de développement à l’international. »

 

Partager l'article