Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Contrôle d’accès. STid sécurise le service de police de l'Université du Texas à Arlington


Publié le 4 déc. 2018 17:48:00

 

Pour contrôler les accès à ses locaux et faciliter les migrations technologiques vers des niveaux de sécurité avancés, la police de l'UTA d'Arlington a sélectionné les lecteurs Architect Blue multitechnologies – combinant trois technologies d'identification 125 kHz, 13,56 MHz et Bluetooth - et la solution STid Mobile ID. Cette solution mobile réinvente le contrôle d’accès en rendant l’identification ludique et beaucoup plus instinctive pour l’utilisateur. Elle transfère le badge d’accès sur le smartphone avec des modes d’identification innovants, en complément du badge.

« Nous avons analysé l’ensemble des solutions du marché. L’ergonomie, le niveau de sécurité et les outils de configuration simplifiant la mise en œuvre de la solution sont les critères qui ont permis à STid de se démarquer très rapidement. Plus de 130 utilisateurs, officiers de police et professionnels de la sûreté utilisent STid Mobile ID au quotidien - indispensable pour protéger l’accès à nos infrastructures », témoigne un sergent-chef de la police de l’UTA.

De son côté, Vincent Dupart, directeur général de STid, conclut : « Ce nouveau déploiement est le résultat de l’adoption croissante de nos lecteurs d’accès haute sécurité et instinctifs sur le territoire nord-américain. Il s’inscrit dans notre stratégie de développement initiée en 2013 où STid devient le premier fabricant à obtenir la Certification de Sécurité de Premier Niveau (CSPN) délivré par l’ANSSI. En 2016, STid a entrepris une diversification géographique de ses activités en ouvrant ses bureaux à Londres et Mexico. STid poursuit cette année son développement sur le marché Nord-Américain et ouvre STid NA Inc. à Irving (TX) en proposant les lecteurs de contrôle d’accès les plus récompensés au monde. »

Le petit français n’a pas fini de challenger les gros puisqu’il prévoit un plan d’investissement entre 2019 et 2023 pour devenir le référent européen du contrôle d’accès…

 

Partager l'article